Ramsay Santé
Clinique de l'Union - Clinique le Marquisat

De la Clinique de l’Union à… Philadelphie !

Article le

Si, jusqu’à présent, les images de radiographie médicale ne permettaient que d’obtenir des projections du squelette, cette technologie est en phase de bénéficier d’une évolution remarquable. Au Centre de chirurgie de la cheville et du pied de la Clinique de l’Union (Saint-Jean, Occitanie), un Cone Beam dernière génération, le PedCAT® réalise des images en 3D, plus lisibles par les spécialistes.

Trois chirurgiens œuvrent chaque jour dans l’équipe pluridisciplinaire du Centre de chirurgie de la cheville et du pied à la Clinique de l'Union. Outre la prise en charge des patients en consultation et en intervention, un des chirurgiens de l’équipe a participé à l’invention puis à la recherche sur les logiciels d'analyse 3D permettant l’étude du pied par ce Cone Beam à la pointe. Présentation par le Dr François Lintz.

De la Clinique de l’Union à… Philadelphie !

Comme toute technologie ultra-innovante, ce Cone Beam, en fonctionnement depuis 2016, fait de plus en plus parler de lui. « À terme, il va remplacer les radios classiques en 2D, introduit le spécialiste. Au même titre qu’à l’époque du lancement du GPS, nous avons préféré pendant un temps conserver par habitude nos vieilles carte routières, l'adoption du Cone Beam prend naturellement du temps ! Mais cela va rapidement changer… »

L’appareil a également bénéficié d’un véritable coup de projecteur en novembre dernier, lorsque le nouveau président américain Joe Biden[1] s’est fracturé le pied. « Il a été suivi à Philadelphie, où est conçu et fabriqué le PedCAT®, de la société CurveBeam, et son pied observé à l’aide du même appareil que celui qui est installé à la clinique de l'Union. Grâce à cela, les spécialistes ont pu constater sa guérison à travers des projections 3D, capturées en position debout. Un examen impossible à réaliser il y a encore quelques années. »

Nouvelle technologie, perspectives nouvelles

Avant l’arrivée du Cone Beam en orthopédie, les radiographies simples et effectuées en position debout proposaient uniquement des images aplaties d'objets tridimensionnels et complexes. « Pour avoir un aperçu lisible de la zone, nous devions réaliser au moins deux projections : une de face et une de profil. Le problème est que la cheville et le pied sont composés de nombreux os, qu’on voit parfois empilés sur les images, et dont on ne peut évaluer correctement la structure, les dimensions et les rapports. »

Désormais, la machine va tourner autour du membre et créer une image 3D, plus lisible. « De plus, l’examen peut être réalisé en position debout, c’est-à-dire en position fonctionnelle. On ne passe plus à côté des petites fractures, comme on pouvait le faire avec de simples radiographies. » Un diagnostic plus précis, rapide et permettant des économies de déplacements. Aujourd’hui, des patients de la France entière sont envoyés à la Clinique de l’Union afin d’obtenir des diagnostics précis. À terme, les spécialistes souhaitent développer grâce à cette technologie et à l'intelligence artificielle des guides chirurgicaux et des implants sur mesure.  D'autres appareils que le PedCAT® arrivent également sur le marché, au service de l'étude des genoux, des hanches, et plus tard du rachis.

 

[1] inquirer.com/business/biden-hurt-foot-curvebeam-x-ray-ct-scan-singh-20210118.html

Article précédent

La rhumatologie se développe à la Clinique de l’Union

À la Clinique de l’Union (Saint-Jean, Occitanie), sous l’impulsion du Dr Elsa Poix, une équipe de quatre rhumatologues et un chiropracteur s’est récemment...

Article suivant

Job Dating le 15 avril 2021

La Clinique de l’Union organise un #job #dating le jeudi 15 avril de 10h à 18h, envoyez-nous votre CV à cdu.recrutementunion@ramsaygds.fr. ...