Clinique de l'Union
Clinique le Marquisat

Quand venir à la maternité ?

Vous devez vous rendre à la maternité dès lors que vous pensez que le travail a débuté. Si nécessaire, vous pouvez aussi consulter en urgence (ex. : en cas de fièvre, de saignements). Quelles que soient les circonstances, l'équipe vous procurera les soins et conseils nécessaires.

 

Les signes qui doivent pousser à consulter, quel que soit le moment de la grossesse

 

Les signes suivants doivent vous amener à consulter la sage-femme de garde au bloc obstétrical :

  • de la fièvre (supérieure ou égale à 38°C);
  • des saignements (hormis les saignements minimes qui suivent un examen gynécologique ou un rapport sexuel, anodins dans la mesure où ils s’arrêtent vite) ;
  • des douleurs, sachant toutefois que les contractions physiologiques de la grossesse, ressenties très souvent à partir du 4e mois, sont tout à fait normales. Peu ou pas douloureuses, elles sont habituellement courtes (moins de 30 secondes) et peu fréquentes (moins de 20 contractions par jour). Leur rythme est irrégulier : elles se manifestent par salves de quelques contractions qui s’arrêtent spontanément (elles apparaissent volontiers en fin de journée ou après un effort) ;
  • des vomissements. Ceux du 1er trimestre sont très fréquents et ne posent problème que lorsqu’ils gênent l’alimentation et s’accompagnent d’une perte de poids. Par contre, les vomissements du 2e et 3e trimestre doivent toujours motiver une consultation;
  • des démangeaisons (ou prurit) généralisées sur tout le corps, survenant plutôt en fin de grossesse;
  • une diminution des mouvements de votre bébé, en sachant que ses mouvements sont variables suivant le stade de la grossesse et le moment de la journée. Cependant, il ne faut pas passer plus de 24 heures sans sentir votre bébé bouger de façon nette.

 

En fin de grossesse : les signes pouvant annoncer l'accouchement

 

 

Les contractions de l'accouchement

 

Les contractions utérines (CU) de l’accouchement sont caractérisées par une douleur prononcée. En pratique, chaque future maman a un "seuil douloureux différent", mais les CU sont toujours plus fortes que celles ressenties pendant la grossesse. Vous pouvez aussi identifier les contractions de l'accouchement grâce à leur durée (supérieure à 20 secondes), leur fréquence élevée (plus de 2 CU par 10 minutes), leur rythme régulier et surtout leur persistance : elles ne s’arrêtent pas, même après un bain ou une douche.

 

La perte des eaux

 

La "perte des eaux" correspond à la rupture de la "poche" qui contient le liquide amniotique. Elle peut survenir après des contractions utérines ou en dehors de toute contraction. En général, elle est franche, avec une perte nette et continue de liquide. Parfois la rupture est moins franche. Dans le doute, toute perte inhabituelle de liquide, même peu importante, doit vous amener à consulter.

 

La perte du bouchon muqueux

 

La "perte du bouchon muqueux" correspond à la perte du mucus accumulé dans le col, lorsque celui-ci commence à se modifier. En pratique, ce signe est inconstant et n’a pas grand intérêt, contrairement aux CU de l'accouchement ou à la perte des eaux qui doivent, elles, toujours pousser à consulter.

 

Consultation systématique à la date théorique, même si tout va bien et qu’il n’y a aucune contraction (terme dépassé)

 

En fin de grossesse, un membre de l'équipe vous indiquera normalement à quelle date vous devez venir consulter si l'accouchement n'a pas encore eu lieu.

Dans le cas où cette date ne vous aurait pas été précisée, vous devez venir faire le point avec la sage-femme de la clinique, au bloc obstétrical, le matin de la date prévue de votre accouchement. Cette consultation servira à s’assurer que le bébé va bien, à vérifier l’état de votre col et à programmer la surveillance ultérieure voire à envisager un déclenchement artificiel du travail suivant les cas.

Notre conseil

La veille, appelez au 05.61.37.87.82 ou 05.61.37.80.86 pour fixer avec la sage-femme l’heure de votre rendez-vous et ne pas attendre trop longtemps.

Pour en savoir plus

Découvrez comment se déroulera votre prise en charge durant l’accouchement.