Clinique de l'Union
Clinique le Marquisat

Le Gamma Knife : une des techniques de radiochirurgie les plus précises

Article le

La Clinique de l’Union signe un accord unique de partenariat public-privé avec le CHU de Toulouse dans le domaine de la radiochirurgie des tumeurs cérébrales

Le Gamma Knife : une des techniques de radiochirurgie les plus précises 

 

Le Gamma Knife est un appareil de radiochirurgie qui permet d’irradier les tumeurs cérébrales, bénignes ou malignes au millimètre près. Il traite également des pathologies fonctionnelles comme le tremblement, ou douloureuses comme la névralgie faciale. 
 

Cette technique est tout particulièrement indiquée pour traiter les petites tumeurs, telles que les neurinomes de l’acoustique et les métastases cérébrales, car elle limite considérablement la dose d’irradiation reçue en périphérie.

Dr Benoît de Germay, neurochirurgien à la Clinique de l’Union

Le coût unitaire du Gamma Knife, estimé à plusieurs millions d’euros freine son déploiement en France. Seuls quelques hôpitaux dans l’Hexagone, parmi lesquels le CHU de Toulouse, disposent de cet appareil. En effet, pour amortir les frais, il est nécessaire de traiter 400 patients par an, un nombre impossible à atteindre pour la plupart des établissements de soins. Un projet de collaboration entre le CHU de Toulouse et la Clinique de l’Union a donc vu le jour sur la base d’un partenariat public-privé.
 
Les patients pris en charge à la Clinique de l’Union pour les examens de repérage seront ensuite traités au CHU par les neurochirurgiens de la Clinique formés à la technique du Gamma Knife. Nous allons mettre en place une vacation pour que les neurochirurgiens de notre établissement puissent accompagner leurs patients pendant la durée du traitement.

Fabrice Derbias, Directeur de la Clinique de l’Union et Directeur du Pôle Toulouse de Ramsay Générale de Santé

En moyenne, entre 60 et 80 patients de la Clinique de l’Union devraient bénéficier de la technologie du Gamma Knife chaque année.
Article précédent

Et si vous testiez une nuit dans une maternité ?

Le groupe organise une première expérience à la Clinique de l’Union le 11 octobre.